chron-


chron-

chron(o)-, -chrone Éléments, du gr. khrônos « temps » : chronomètre, synchrone. -chronique, -chronisme.

⇒CHRON(O)-, (CHRON-, CHRONO-), élément préf.
Élément préf. tiré du gr. « temps », servant à former des composés, subst. ou adj., relevant pour la plupart du domaine scientifique.
A.— Le 2e terme est formé à partir du gr.; les mots appartiennent essentiellement au domaine de l'hist. naturelle, de la méd., de la physiol., de la phys. Le préf. indique le plus souvent une durée, dans qq. cas un moment précis.
1. BOTANIQUE :
chronispore ou chronizoospore, subst. fém. « Spore de certaines plantes aquatiques, qui peut rester longtemps inactive... pour germer ensuite si les conditions deviennent favorables » (Lar. 19e Suppl. 1878)
chronopappe, gr. , « aigrette cotonneuse de certaines plantes »., subst. masc. « Aigrette persistante; genre appartenant à la famille des composées, tribu des vernoniées » (BESCH. 1845)
2. GÉOLOGIE :
chronomorphe, adj. [En parlant d'un sol] « Dont l'aspect et le développement sont influencés surtout par l'action du temps » (PLAIS.-CAILL. 1958)
chronopédologie, subst. fém. « Étude du processus de formation des sols et de leurs diverses évolutions, surtout en ce qui concerne leurs vitesses et leurs durées » (PLAIS.-CAILL. 1958)
chronogénèse, subst. fém. « Opération de pensée consistant à représenter linéairement l'image-temps, à faire une coupe en long du phénomène de spatialisation du temps » (G. GUILLAUME, Temps et verbe, p. 10, v. bbg.; G. GUILLAUME, Temps et Verbe, Architectonique du temps, p. 23)
chronogénétique, adj. Axe chronogénétique. « Axe de formation de l'image-temps... lieu de tout ce qui a trait à la figuration mentale du temps » (G. GUILLAUME, Temps et verbe, p. 10)
chronothèse, subst. fém. « Opération de pensée consistant à fixer des images planes du temps identifiées par l'unité de mode des formes composantes » (G. GUILLAUME, Temps et verbe, Architectonique du temps, p. 23)
chronothétique, adj. Axes chronothétiques. « Les trois profils caractéristiques de la formation de l'image-temps : en puissance (in posse), en devenir (in fieri), en réalité (in esse) » (G. GUILLAUME, Temps et verbe, p. 10)
chronotype, subst. masc. Les deux chronotypes constitutifs du présent. « Les deux parcelles de temps (l'instant qui vient de s'écouler et l'instant qui va s'écouler) statiquement équilibrées l'une par l'autre » (G. GUILLAUME, Temps et verbe, pp. 51-52)
4. LITTÉRATURE :
chronostiche, gr. , « vers »., subst. masc. « Composition en vers, disposés de telle sorte que les premières lettres des vers, prises comme lettres numérales, forment le chiffre de l'année » (Ac. Compl. 1842)
5. MÉD. PHYSIOL. :
chronobiologie, subst. fém. « Science qui étudie la durée de la vie et les moyens de la prolonger » (Méd. Biol. t. 1 1970)
chronocardiogramme, subst. masc. « Ensemble des renseignements chronologiques fournis par l'enregistrement simultané électrique, phonique et piézique d'un phénomène cardiaque » (Méd. Biol. t. 1 1970)
chronogène, adj. Localisations chronogènes. « Localisations cérébrales variables et fluctuantes » (PIÉRON 1963)
chronognosie, subst. fém. « Capacité d'apprécier l'écoulement du temps » (Méd. Biol. t. 2 1971)
chronopathologie, subst. fém. « Ensemble de troubles mentaux qui portent atteinte au sentiment du temps vécu » (Méd. Biol. t. 3 1972)
chronophobie, subst. fém. « Aversion pathologique pour le temps » (Méd. Biol. t. 3 1972)
chronosphygmographe, gr. , « palpitation, pouls »., subst. masc. « Appareil destiné à enregistrer le pouls et à mesurer sa fréquence » (Méd. Biol. t. 3 1972)
chronotaraxis, gr. , « agitation, trouble »., subst. fém. « État de confusion temporelle, de désorientation dans le temps » (Spiegel et Wyeis ds PIÉRON 1963)
chronotataxie, gr. , « désordre, confusion »., subst. fém. « Perte de la notion de temps quand elle constitue le symptôme le plus important » (MARCH. 1970)
chronotrope, adj. « Qui modifie la fréquence, la régularité d'un rythme » (QUILLET 1965, Méd. Biol. t. 3 1972). Chronotropisme, subst. masc. (Méd. Biol. t. 3 1972)
6. PHYSIQUE :
chronhyomètre, gr. , « pleuvoir »., subst. masc. « Instrument servant à mesurer la durée de la pluie » (Ac. Compl. 1842; Nouv. Lar. ill.). Chronhyométrie, subst. fém., chronhyométrique, adj.
chronoscope, subst. masc. « Appareil servant à déterminer avec précision la durée d'un phénomène » (A. WURTZ, Dict. de chim. pure et appliquée, t. 2, 2e vol., 1876, p. 1184); cf. aussi Méd. Biol. t. 3 1972, PIÉRON 1963. Chronoscopie, subst. fém.
chronostéréoscopique, gr. , « solide, cubique »., adj. Effet chronostéréoscopique. « Illusion d'optique créée par la vitesse d'oscillation d'un balancier » (PIÉRON 1963)
chronotachymètre, gr. « rapide »., subst. masc. « Instrument destiné à enregistrer la vitesse des véhicules rapides » (QUILLET 1965)
Rem. 1. Noter la formation partic. et rare de chronispore, chronizoospore, chronizoïque (voyelle i euphonique pour éviter la succession de o) et l'élargissement par t de chrono- pour éviter l'hiatus dans chrono-t-ataxie. 2. On rencontre a) Le subst. masc. chron au sens de « unité subjective de durée perçue » (PIÉRON 1963). b) Le subst. masc. chronon au sens de « atome de temps » (Le Journal de phys. et le Radium, 1927, p. 192). c) Deux néol. d'aut. chronophage, subst. masc., « dévoreur de temps ». Défendre désespérément ses journées contre les dévorateurs de temps, contre les chronophages (MAURIAC, Le Nouveau Bloc-notes, 1961, p. 226). Chronophagie « fait de dévorer le temps ». L'anthropophagie — devenue psychophagie, chronophagie, phagie de l'honneur, de la réputation des gens, de leurs biens, de leurs dons, de leur temps (VALÉRY, Mauvaises pensées et autres, 1942, p. 83).
B.— Le 2e terme est issu du fr. ; les mots appartiennent en gén. au domaine technol. Le préf. indique une durée.
1. ÉLECTRICITÉ :
chronorupteur, subst. masc. « Appareil qui coupe automatiquement le courant au bout d'un temps fixé » (GILB. 1971)
chronostat, subst. masc. « Chronomètre à entretien électronique du balancier par transistors » (Lar. encyclop.; B. DECAUX, La Mesure précise du temps, 1959, p. 83)
2. GÉOLOGIE :
chronoséquence, subst. fém. « Série de sols dont les différences sont dues à des différences d'âge » (PLAIS.-CAILL. 1958)
chronopose, subst. masc. « Dispositif donnant le temps de pose pour tous les jours de l'année, suivant les différents sujets et l'état du ciel » (Nouv. Lar. ill. Suppl. 1907)
chronoprojecteur, subst. masc. « Dispositif permettant le déroulement d'un film dans un projecteur » (QUILLET 1965)
4. PHYSIQUE :
chrono-test, subst. masc. « Appareil permettant de réaliser un apprentissage de l'estimation du temps » (PIÉRON 1963)
Rem. Vitalité. En hist. naturelle, chrono- a été employé surtout au XIXe s., et il semble perdre actuellement sa vitalité en ce domaine. En revanche, il est vivant au XXe s. en méd., en phys. et en technol.; (si, en méd. et en phys., le gr. sert toujours à former les composés, la technol. préfère user de seconds éléments issus du fr.); l'importance de chrono- dans ces domaines est due, en grande part., aux progrès effectués dans les techn. de la mesure du temps. La méd. bénéficie également d'une meilleure connaissance des affections mentales dans lesquelles la notion de temps joue un rôle.
Rem. gén. 1. Chrone fonctionne aussi comme base nom. d'un certain nombre de composés du type anachrone, asynchrone, isochrone, synchrone. Cette base est elle-même élargie en -e ou suivie d'un suff. (-ie, -ique, -isme). Elle est plus souvent précédée d'un préf. ou d'un élément préf. tiré du gr. : une prép. (ana-, hyper-, hypo-, meta-, para-, pro-, syn-); un adv. (di-, eu-, u (où); un préf. (dys-); un adj. (brachy-, hétéro-, homo-, iso-, oligo-, pan-, poly-, tauto-); un verbe (grapho-). Un certain nombre de mots ainsi formés sont ou seront enregistrés dans la nomenclature du TLF : anachrone, -ie, -isme, -ique, -iquement; asynchrone, -isme; diachronie, -ique; isochrone, -ique, -ie, -isme; métachronisme; parachronisme; prochronisme; synchrone, -ique, -isme, -iser; tautochrone, -isme. Ils appartiennent notamment au vocab. sc. et techn. de la a) Biol. Homochrone, adj. Hérédité homochrone. « Nom donné par Darwin à la forme d'hérédité dans laquelle certains caractères transmis apparaissent chez les descendants à l'âge même où ils se sont produits chez les ascendants » (Lar. 20e). Homochronie, subst. fém. (cf. P. BOURGET, La Geôle, 1925, p. 82). Homochronique, adj. Polychronisme, subst. masc. « Fait qu'une espèce peut naître indépendamment à des époques différentes » (HUSSON 1964; JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 108). b) Bot. Dichrone, adj. [En parlant d'une plante] « Dont la végétation est suspendue pendant une partie de l'année et active pendant l'autre » (LITTRÉ). c) Géom. Brachistochrone ou brachystochrone, adj. et subst. fém. Courbe brachistochrone. « Courbe que doit suivre un corps pesant pour parvenir d'un point à un autre dans le moins de temps possible » (ibid.). d) Méd. et physiol. Hétérochrone, adj., hétérochronie, subst. fém., hétérochronique, adj., hétérochronisme, subst. masc. e) Psychol. Graphochrone, adj. Dispositif graphochrone. « Dispositif de Kerkhoven pour des enregistrements assurant la mesure des temps et les jugements d'allure dans l'organisation du travail » (PIÉRON 1963). La docum. TLF enregistre en outre qq. néol. ) Achronie (cf. ex.), subst. fém. ) Dyschronie, subst. fém. (cf. L. DAUDET, Le Stupide XIXe s., 1922, p. 135). ) Dyschronisme, subst. masc. (cf. JANKÉLÉVITCH, op. cit., p. 135). ) Euchronisme, subst. masc. (cf. JANKÉLÉVITCH, op. cit., p. 118). ) Uchronie, subst. fém. « (Mot forgé sur le type de utopie par Renouvier 1876). Utopie appliquée à l'histoire, l'histoire refaite logiquement telle qu'elle aurait pu être » (Lar. 20e). ) Uchronique, adj. (cf. A. THIBAUDET, Les Princes lorrains, 1924, p. 203). 2. Une différence de sens tend à se dégager dans les composés formés à l'aide des suff. -chrone, -chronique lorsque la base est commune (type synchrone/synchronique); le composé en -chrone insiste sur la mesure de la durée d'un même phénomène qui se répète; le composé en -chronique se réfère à un même point du temps où plusieurs phénomènes différents se manifestent.
Prononc. :[()-]. Pour la prononc. de ch- par [k] dans les mots d'orig. gr., cf. c. Bbg. DARM. 1877, p. 238. — GIRAUD (J.), PAMART (P.), RIVERAIN (J.). Mots ds le vent. Vie Lang. 1972, p. 113 (s.v. chronophage). — GUILLAUME (G.). Temps et verbe, suivi de l'Architectonique du temps ds les lang. class. Paris, 1965, cf. supra. — NOACHOVITCH (G.). Chronophage. Vie Lang. 1972, p. 593 (s.v. chronophage).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chron — chron; chron·anagram; chron·i·cal; chron·i·cal·ly; chron·i·cler; chron·ist; chron·o·gram; chron·o·gram·mat·ic; chron·o·gram·ma·tist; chron·o·gram·mic; chron·o·log·ic; chron·o·log·i·cal; chron·o·man·cy; chron·o·man·tic; chron·o·met·ric;… …   English syllables

  • Chron X — Developer(s) Darkened Sky Studios LLC Publisher(s) Darkened Sky Studios LLC Designer(s) George Moromisato, Andrea Shubert, Dan Collins, Ian Schreiber, Colin Davis, Matt Holden …   Wikipedia

  • chron|o|bi|ol|o|gy — «KRON uh by OL uh jee», noun. the study of biorhythm: »One of the relationships discovered by chronobiology is that the many rhythms within the human body normally move in a set synchrony with one another (Philip Hilts). –chron´o|bi´o|log´i|cal,… …   Useful english dictionary

  • chron... — chron..., Chron... [k...] vgl. ↑chrono..., Chrono …   Das große Fremdwörterbuch

  • chron´ic|al|ly — chron|ic «KRON ihk», adjective. 1. a) lasting a long time; lingering; long continued (contrasted with acute): »Rheumatism is often a chronic disease. b) having suffered long from an illness or other affliction; continued: »a chronic invalid …   Useful english dictionary

  • chron|ic — «KRON ihk», adjective. 1. a) lasting a long time; lingering; long continued (contrasted with acute): »Rheumatism is often a chronic disease. b) having suffered long from an illness or other affliction; continued: »a chronic invalid …   Useful english dictionary

  • chron — abbrev. 1. chronicle 2. chronological 3. chronology * * * …   Universalium

  • Chron — abbrev. Bible Chronicles * * * …   Universalium

  • Chron — abbrev. Bible Chronicles …   English World dictionary

  • chron — abbrev. 1. chronicle 2. chronological 3. chronology …   English World dictionary